Galerie : dessins, peintures, aquarelles

Xavière l'Aventurière : une belle aventure !

Xaviere l aventuriere logo

Xavière l'aventurière est née grâce à un beau mélange de réseau humain et de réseaux sociaux.
Marie Bernard a créé le personnage de Xavière l'aventurière lorsqu'elle était éducatrice de jeunes enfants.
Elle lui fait vivre des aventures inspirée de ses propres voyages, joliment colorées de naïveté et d'amour de la nature. Son but est de donner envie aux enfants de découvrir le monde, pas forcément en voyageant loin, mais en ouvrant simplement les yeux sur son propre environnement et surtout en le respectant.
Evidemment, lorsqu'on voit la silhouette de Xavière, on ne peut qu'y voir Marie ;-).

Et d'autres productions, illustrations, aquarelles... selon l'humeur

Toujours rester enfant emonsite graphiste estelle kaltenbach

Toujours rester enfant

Aquarelle, 42 x 60 cm environ.

Tortue graphiste alsace peintre estelle kaltenbach

Chaque chose en son temps

Aquarelle, 24 x 32 cm environ, sous cadre.

Miettes de bonheur filetgraff alsace graphiste

Petites miettes de bonheur

Aquarelle et stylo bille, 30 x 42 cm environ, sous cadre.

Voila parfaits pour avancer

Voilà, parfaits pour avancer

Aquarelle, 23 x 23 cm environ, sous cadre.

Coucou !

Aquarelle, 15 x 21 cm environ, sous cadre.
Vendu

Tous les mêmes

Tous les mêmes

Aquarelle et stylo bille, 24 x 32 cm environ, sous cadre.

001 une touche de peps estelle kaltenbach

Une touche de pep's !

Aquarelle, 32 x 42 cm environ.

002 peau de banane estelle kaltenbach

Peau de banane

Aquarelle, 32 x 42 cm environ, sous cadre.

Tout ce qui me passera par la tete

Tout ce qui me passera par la tête !

Aquarelle et crayons de couleur,
32 x 42 cm environ.
Vendu

Je voulais vous dire : c'est décidé, j'y vais !

C est decide j y vais tbd

Rien ne me semble plus insupportable que l'immobilité.

Avancer vers des territoirs inconnus fait peur. Y avancer seul(e) plus encore.

L'entourage familial, amical ou des professionnels qualifiés peuvent être d'un grand soutien au moment de franchir le cap.

Pourtant, c'est bien sur soi, sur sa confiance intime en ses capacités, sur sa propre motivation et sur ses rêves les plus fous que l'on s'appuie au moment précis où tout se met en branle, et où l'on accepte de perdre l'équilibre pour faire ce premier pas en avant.

C'est décidé, j'y vais !

Je voulais vous dire : tous les mêmes !

Tous les memes aquarelle bd

J'en ai récupéré plus d'une cinquantaine.

Des petites, des blanches, des qui ont été recouvertes de minuscules tunels d'insectes marins, des strillées (sans doute qui, plus voyageuses que d'autres, se sont nourri dans diverses eaux), des cassées, des fines, des grandes, des fendues, des collées à quelque autre coquillage comme pour un mariage mixte.

J'ai même pu en reconstituer une entière, chaque élément trouvé un jour différent, mais ayant effectué le même voyage.

Chaque partie de coque ramassée sur la plage était de la même espèce.

Nous sommes tous fondamentalement les mêmes. Ce sont nos expériences qui nous changent. En surface.

Je voulais vous dire : les petits cailloux

Ramasser les cailloux comme des petits bonheurs meme les plus petits

Je souhaite ne jamais oublier qu'enfant, même le plus petit caillou pouvait valoir la peine que je le ramasse.

Je voudrais me souvenir toujours que ramasser ce tout petit caillou m'a fait tant plaisir que j'ai voulu l'offrir comme le plus grand des trésors à l'adulte qui me tenait la main.

J'aimerais me rappeler chaque jour que le bonheur se trouve dans tous les petits cailloux posés sur mon chemin, dans chaque petit geste de partage et dans chaque main qui me soutient.

Je voulais vous dire : ne rien lâcher !

Ne rien lacher

S'accrocher coûte que coûte pour atteindre son objectif, comme à ces filets des parcs de jeux, instables, mais solides, qui soutiennent les pieds des ces bambins enthousiastes, auxquels s'agrippent et se blessent parfois les petites mains à la peau encore tendre de ces jeunes âmes pleines de rêves - "quand je sera grande, je va être reine des neiges".

Et que j'essaie, que je tâte, que je tente, que je recule, que je réévalue telle distance, que je recalcule mon itinéraire, que j'empoigne cette corde, que je reprenne mon élan, que je saisisse à nouveau du regard le palier tout là-haut...que j'en oublie le sol et que je fasse mon pied de nez à la gravité.

Et sous le regard inquiet de ses parents - regard plein de fierté : ne tombe pas, hou-la-la-aï ! fais attention, ho ! la vache... elle s'en sort bien, je n'aurais jamais crû... wouah... vous avez vu !? C'est ma fille ! - le petit être fragile que l'on couve de son mieux vient encore une fois d'ébranler toutes nos certitudes et de dépoussiérer nos ambitions : quand on s'accroche, on y arrive...

Je voulais vous dire : le bonheur se trouve aussi sous la pluie !

Ce dessin à plus d'un an...

La voilà si heureuse de déployer son parapluie et de le voir tourner, de le refermer, de l'ouvrir à nouveau.
Ho ! Une flaque ! Splash ! Regarde maman c'est drôle ! (hum... restons calme...) C'est genial, maman, la pluie ! Ho, j'adore mon parapluie ! (Encore un flaque) Splash ! Regarde maman ! Splash ! 
Encore quelques dizaines de mètres à parcourir avant de se retrouver à l'abri.

Je pense que la pluie c'est froid, c'est désagréable. Je rumine.
Elle pense que la pluie, c'est beau, c'est drôle. Elle est heureuse.

Ouf ! Nous sommes arrivées devant la porte.
Encore une flaque. Splash !
Je lui apprendrai, plus tard, à bien tenir son parapluie et à éviter les flaques.
Pour le moment, je lève les yeux au ciel et reçois les gouttes de pluie sur mon visage.
Je  me souviens du temps où je gouttais les gouttes... c'était comment déjà ?

J'ouvre la bouche... 
Tu fais quoi maman ?
J'attrape la pluie.
Moi aussi ! Moi aussi !

Certains de ces dessins sont en vente. Pour en connaître la disponibilité et le prix,  n'hésitez pas à me contacter.

Beaute interieure 105 149mm
Grenouille 105 149
Prendre de la hauteur 105 149